pratiques-de-la-formation.fr

www.centre-inffo.fr
Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte

Construire un projet professionnel

Mise en ligne : 3 décembre 2009

Selon l’Apec [1] , construire un projet professionnel consiste à réaliser une « projection dans le futur de votre situation professionnelle ».

Élaborer un tel projet suppose donc d’explorer quatre composantes : la situation actuelle, la cible, les moyens d’y parvenir et la validation-planification des actions envisagées.

Démarche d’ingénierie

Première étape : faire le bilan de la situation professionnelle actuelle.

L’état des lieux peut en particulier réunir des informations et analyses sur :

  • le parcours de formation initiale et continue ;
  • le métier actuel (ou la situation professionnelle actuelle) ;
  • le parcours professionnel réalisé ;
  • le profil de la personne ;
  • les expériences et compétences professionnelles ;
  • les expériences et compétences personnelles (activités associatives, bénévoles…) ;
  • etc.

Quels outils mobiliser ?

  • "Bâtir votre projet professionnel" sur www.pole-emploi.fr
  • Un bilan de compétences peut être utile à ce stade : il est proposé par Pôle emploi aux demandeurs d’emploi, par les entreprises aux salariés et par leurs Etablissements aux fonctionnaires…
  • Une analyse matricielle des points forts et des points faibles(voir exemple SWOT ci-après) peut également aider à faire le point en se posant les questions essentielles.
  • Des tests psychologiques, de personnalité, des quizz permettant de dresser un profil professionnel…
  • Le Répertoire opérationnel des métiers et des emplois (ROME) : http://www.pole-emploi.fr
  • Les descriptions de métiers disponibles dans l’entreprise ou fournies par la branche professionnelle, l’Opca [2] , l’Onisep (http://www.onisep.fr), les Cités des Métiers (http://www.reseaucitesdesmetiers.com)...

Source : Pascal Pougnet, consultant, Savoir Faire & Cie

Quelles personnes ressources ?

Selon la situation de la personne : Pôle Emploi (unités spécialisées), les services formation ou ressources humaines des entreprises et des établissements…

Pour tous, les Centres interinstitutionnels de bilan de compétences (CIBC) : www.cibc.net, les cabinets de conseil spécialisés en gestion de carrière…

Deuxième étape : définir progressivement la situation professionnelle visée

L’exploration de la situation cible peut en particulier réunir des informations et analyses sur :

  • les aspirations, ambitions, expérience et vision personnelle du monde à traduire dans le domaine professionnel ;
  • les leviers et freins liés à la situation de la personne ;
  • les sources de motivation, qu’il s’agisse d’un métier particulier, d’un univers professionnel, de certaines activités ou conditions de travail… ;
  • les compétences professionnelles et personnelles acquises antérieurement et qui pourraient être transférables à la situation professionnelle visée…

Il s’agit ensuite de définir plus précisément les évolutions envisagées dans le cadre de son métier ou de son poste actuel, ou le nouveau métier visé et le ou les secteurs professionnels correspondants.

Le projet ainsi défini sera alors confronté à la réalité du marche du travail ou aux besoins de l’entreprise.

Dans cette perspective, il est utile de s’informer sur les débouchés du métier envisagé. Cette phase permettra d’adapter son projet, d’élargir son horizon…

Enfin, l’analyse de l’écart entre le métier et les compétences actuels, d’un côté et le métier et les compétences visés, de l’autre, aide à déterminer la nature du parcours à réaliser.

Le parcours ainsi balisé peut conduire à :

  • évoluer dans le même métier, élargir ou approfondir ses activités ;
  • explorer de nouveaux outils, publics, domaines d’application, procédures, organisations du travail ;
  • acquérir une qualification nouvelle…

Quels outils mobiliser ?

  • Bilan de compétences (voir situation professionnelle actuelle)
  • Informations sur les débouchés :
  • consultations des offres d’emploi dans la presse généraliste et spécialisée ;
  • site de Pôle Emploi, http://www.pole-emploi.fr, en particulier pour les métiers en tension qui cherchent à recruter (voir rubriques : candidat, conseils à l’emploi, emploi en régions, cliquer sur une région, les emplois en 2015)... ;
  • site de l’Apec, sur http://cadres.apec.fr/MarcheEmploi ;
  • sites en région, avec des synthèses métiers, une analyse des besoins de recrutement (par exemple sur http://www.prao.org) ;
  • portail Orientation et formation (www.orientation-formation.fr)

Quelles personnes ressources ?

Organismes qui informent sur les débouchés des métiers :

  • les ministères en charge des secteurs d’activité ;
  • Pôle emploi ;
  • les Fédérations et syndicats professionnels, les branches professionnelles… ;
  • les Chambres de Métiers, d’Agriculture, de Commerce et d’Industrie ;
  • les organismes de formation liés à des secteurs d’activité (automobile, hôtellerie…)
  • les organismes paritaires collecteurs agréés (Opca) qui sont en relation avec des branches professionnelles…
  • Rencontres avec des professionnels des métiers et secteur choisis, salons spécialisés…
  • les organismes et professionnels de l’orientation : CIO, PAIO, CIDJ, missions locales....

Troisième étape : se donner les moyens d’atteindre sa cible

Cette phase suppose de se fixer des objectifs, par exemple :

  • combler l’écart identifié dans l’étape précédente ;
  • acquérir de nouvelles compétences ;
  • obtenir une qualification nouvelle et être en mesure d’en faire la preuve en acquérant une certification nouvelle (diplôme, titre, CQP, voir la fiche "Certification des personnes" )...

Définir les moyens d’atteindre sa cible passe par l’élaboration d’un parcours d’évolution qui peut dépendre de sa situation : demandeur d’emploi, salarié, fonctionnaire, jeune scolarisé…

Le parcours d’évolution peut se réaliser de différentes manières, en formation, en validant les acquis de son expérience, en acquérant des compléments d’expérience, en devenant tuteur d’autres personnes…

Quels outils mobiliser ?

Les dispositifs de formation et de validation de l’expérience (VAE) mis en place pour différents publics : demandeurs d’emploi, salariés, fonctionnaires, jeunes de 16 à 25 ans…

Quelles personnes ressources ?

Organismes diffusant des informations sur l’offre de formation : Centre d’information et d’orientation, Permanences d’accueil, d’information et d’orientation, Missions locales, Espace jeunes, CIDJ, Pôle Emploi, Carif, Maisons de l’emploi et Mife, Espaces ruraux pour l’emploi et la formation, Maisons départementales des personnes handicapées, mairies et collectivités territoriales…
Voir aussi : http://www.orientation-formation.fr

Organismes diffusant des informations sur la VAE : les Points information conseil ou Points relais conseils, sur www.vae.gouv.fr

Dernière étape : valider et planifier son projet

Valider son projet dans son ensemble est incontournable pour confronter le parcours envisagé aux opportunités offertes concrètement. Planifier les étapes du parcours semble également indispensable, après avoir défini les priorités, afin de lier ses objectifs à des délais.

A noter : avec la VAE et des actions de formations complémentaires, il est possible d’acquérir une certification progressivement, partie par partie. Il faut, dans ce cas, veiller à la durée de validité des composantes de la certification choisie.

Quels outils mobiliser ?

  • Planning prévisionnel de réalisation des actions
  • Projet personnel de VAE
  • Dispositif d’accompagnement VAE
  • Faire un stage test dans un nouveau service, une nouvelle entreprise…

Quelles personnes ressources ?

Selon la situation de la personne : le responsable hiérarchique, le responsable de formation ou des ressources humaines, des organismes de formation ou proposant des accompagnements VAE, Pôle Emploi…

Vidéos

Consultez le site http://www.centre-inffo.tv

[1] Association pour l’emploi des cadres, méthode « Déclic ».

[2] Organisme paritaire collecteur agréé.

Valérie Hellouin, Centre-Inffo

Publicité

Catalogue Centre Inffo - Edition 2014

Régie publicitaire

Nos enquêtes

La lettre de la FOAD

Objet d’une veille constante de la part de nos journalistes et chargés d’étude, la formation ouverte et à distance (FOAD) bénéficie d’une large couverture. Pour rester en contact avec l’actualité du secteur, abonnez-vous à la lettre électronique de la FOAD, compilation mensuelle des articles que nous publions sur le sujet dans nos différents supports.

S’abonner à la lettre FOAD

Aller plus loin

Synopsis Chaque semaine, dans trois hôpitaux publics de la région parisienne, une psychologue et deux médecins reçoivent des hommes et des femmes malades de leur travail. Ouvrière à la chaîne, directeur d’agence, aide-soignante, gérante de magasin... Tour à tour, quatre personnes racontent leur (...)
Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés
Consulter la rubrique "Aller plus loin"

Les sites de Centre Inffo

Recherches


Plan du site - Régie publicitaire - Nous contacter - Charte Centre Inffo - Mentions légales - Haut de page
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Centre Inffo 2014
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.