pratiques-de-la-formation.fr

www.centre-inffo.fr
Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte

Pédagogie : approches théoriques

Mise en ligne : 3 décembre 2009

La pédagogie est souvent définie comme l’art et la science d’enseigner aux enfants. Le concept de « pédagogie » est donc très lié avec celui « d’éducation ».

Définition

La pédagogie doit être différenciée de la didactique. En effet la didactique se concentre essentiellement sur une discipline et sur la manière de l’enseigner. En fonction d’obstacles identifiés, la didactique permet de transformer le « savoir savant » en savoir à enseigner.
De manière générale, la pédagogie peut être perçue comme une action qui vise à provoquer des effets d’apprentissage. C’est une activité complexe, sous-tendue par des valeurs et par des hypothèses relatives au développement cognitif de l’individu.
La pédagogie doit être considérée comme un terme générique, qui englobe d’autres concepts qui lui sont liés. Il existe, en effet, des méthodes pédagogiques, des outils pédagogiques, des approches pédagogiques, des pratiques et des activités pédagogiques, etc.

Des concepts à connaître

Activités pédagogiques Occupations diversifiées que peuvent avoir les individus pendant le stage : exposés, pauses, exercices…Elles sont basées sur les différentes méthodes. Un module contient plusieurs activités.

L’activité de l’individu et/ou de l’apprenant est un concept central pour les théories relatives au développement individuel et à l’apprentissage. Skinner (psychologie de l’apprentissage), Piaget (psychologie du développement) reconnaissent l’action comme essentielle dans le processus d’apprentissage

Courants pédagogiques

Ecole ou façon d’envisager la pédagogie. Chacune regroupe plusieurs méthodes. Quatre courants principaux, dont les appellations sont variables, coexistent depuis l’Antiquité : traditionnel, humaniste, comportementaliste et fonctionnaliste

Le courant traditionnel : dans ce courant, le formateur possède le savoir. La formation est conçue de telle manière que le formateur transmette son savoir au formé. La technique pédagogique la plus utilisée est l’exposé. La pédagogie est centrée sur le formateur et le message à transmettre.

Le courant comportementaliste : ce courant considère qu’on peut faire évoluer le comportement d’un formé en lui faisant vivre des stimuli externes.

Le courant humaniste : le formateur prend ici la figure d’un conseiller dont l’objectif est de développer l’autonomie de l’apprenant. La pédagogie est centrée sur l’apprenant « Apprendre, c’est changer, abandonner ses dépendances extérieures à l’égard d’un maître ou d’un moniteur, c’est renoncer à un savoir prédigéré, c’est s’exposer directement à la vie. » Carl Rogers

Le courant fonctionnaliste : le formateur se fixe pour but la réalisation des objectifs de la formation. Aussi, le stagiaire doit connaître les objectifs et contrôler l’évolution de son apprentissage. C’est une pédagogie centrée sur l’objectif et les techniques pédagogiques.

Méthodes pédagogiques

Ensemble organisé de techniques et de moyens qui ont toutes un point commun. On peut nommer la méthode magistrale, la méthode découverte, la méthode interrogative, etc.

La méthode magistrale (appelée également dogmatique ou expositive) : c’est la méthode la plus ancienne qui s’appuie sur la technique de l’exposé oral. Elle est centrée sur les contenus de formation et le formateur. L’apprenant doit ici faire preuve de bonne volonté pour apprendre, il sera considéré comme responsable en cas de non-apprentissage.
Avantages : le formateur transmet un maximum d’informations en un temps court et déterminé
Limites : l’apprenant n’a pas matière à évaluer l’exposé. Sa mémorisation risque d’être limitée dans le temps parce qu’une attention continue est difficile à maintenir.

La méthode découverte : c’est une méthode qui s’appuie sur une démarche inductive, au cours de laquelle le formateur cherche à faire découvrir par les apprenants des faits, des lois, des concepts et des principes. La mémorisation sera ainsi meilleure et le développement des stratégies cognitives sera stimulé.
Avantages : les apprenants sont très fortement impliqués dans le processus d’apprentissage, de telle sorte qu’ils se sentent valorisés. La mémorisation est, généralement, assurée sur le long terme.
Limites : l’organisation d’une action de formation qui utilise cette méthode peut être longue, ainsi que son déroulement.

La méthode interrogative : son utilisation remonte à Socrate. Le formateur tente d’intéresser le stagiaire en lui donnant l’impression qu’il redécouvre les principes qui font l’objet du cours. L’apprenant est, dans ce contexte, très actif. Cette méthode ne doit pas être confondue avec la pédagogie de la découverte.
Avantages : une forte implication des stagiaires et participation de tout le groupe. L’activité de déduction est importante et stimule la participation des apprenants
Limites : le groupe des stagiaires doit être restreint, une forte concentration est attendue de la part du formateur et des formés

Objectifs pédagogiques

Buts que la formation doit atteindre pour les stagiaires, que ce soit en termes de savoir, savoir-faire ou motivation. Ils énoncent ce que l’individu doit apprendre et avoir acquis à l’issue de la formation. Ils sont souvent formulés ainsi : « A la fin de la formation, l’apprenant sera capable de + verbe d’action + niveau de performance »

Plusieurs types objectifs sont susceptibles d’être définis dans le cadre d’un projet de formation.
Ainsi, les objectifs pédagogiques ne doivent pas être confondus avec : Les objectifs de formation : ils indiquent des capacités observables que les formés seront capables d’appliquer en situation réelle, après la formation. Ces objectifs se déclinent en objectifs pédagogiques. Ils sont « contractuels » lors de la réalisation d’un cahier des charges.

Outils pédagogiques

Matériaux utilisés pendant une action de formation par le formateur et/ou les stagiaires (vidéoprojecteur, ordinateur, documents pédagogiques…)

Il existe plusieurs types de documents pédagogiques :

Les cours du formateur : ils doivent être structurés, adaptables selon les circonstances et les imprévus, mémorisés.

Les supports stagiaires : que ce soit des photocopies, des livrets, des logiciels informatiques…, ces supports doivent proposer des approches variées, une convivialité dans l’utilisation, être agréables à regarder et manipuler.

Techniques pédagogiques

Procédés utilisés par le formateur pour les activités pédagogiques (exposé, tour de table, étude de cas, mise en situation, etc.)

Les techniques pédagogiques doivent permettre de faciliter les apprentissages. Elles permettent au formateur de varier les stratégies de transmission d’informations, le tout étant d’articuler de manière cohérente différentes techniques entre elles.

Ces techniques peuvent répondre à différents objectifs :

  • Comment susciter un appel à l’information chez les stagiaires ? Tour de table…
  • Comment faciliter l’appropriation de l’information par les stagiaires ? Mises en situation professionnelle, études de cas…
Nadia Bruneau, Centre-Inffo

Publicité

Cegos

Régie publicitaire

Nos enquêtes

La lettre de la FOAD

Objet d’une veille constante de la part de nos journalistes et chargés d’étude, la formation ouverte et à distance (FOAD) bénéficie d’une large couverture. Pour rester en contact avec l’actualité du secteur, abonnez-vous à la lettre électronique de la FOAD, compilation mensuelle des articles que nous publions sur le sujet dans nos différents supports.

S’abonner à la lettre FOAD

Aller plus loin

Synopsis Stress ? Manque d’oméga 3 ? Difficultés relationnelles ? Problèmes sexuels ou de transit ? Besoin d’un break ? Inscrivez vous au stage de Simon Arcos et expérimentez sa méthode unique.
La cloche a sonné
Consulter la rubrique "Aller plus loin"

Les sites de Centre Inffo

Recherches


Plan du site - Régie publicitaire - Nous contacter - Charte Centre Inffo - Mentions légales - Haut de page
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Centre Inffo 2014
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.