pratiques-de-la-formation.fr

www.centre-inffo.fr
Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte

Méthodes ludiques en formation

Mise en ligne : 3 décembre 2009

Le jeu permet de dépasser les situations de blocage, de mettre à sa portée un sujet complexe et de prendre de la distance, pour observer différemment une situation et apporter une solution.

Quel est le fonctionnement des méthodes ludiques et les conditions de leur efficience en entreprise ?

Il s’agit tout d’abord d’une reconquête des conditions de l’apprentissage “naturel”, fait de concentration et de détente, loin de tout jugement critique extérieur. Le jeu inquiète, en particulier, les salariés en difficultés, qui le considèrent comme une démarche manquant de sérieux. Leur interrogation revient, en fait, à se demander si le formateur les considère avec sérieux, puisqu’il utilise un support qui évoque l’enfance. Installer le jeu avec ce public nécessite donc une présentation circonstanciée qui passe par une explication de ce qu’apporte le jeu choisi et une information sur le fait qu’on utilise beaucoup cet outil en formation d’adultes. L’utilisation du jeu avec des publics en difficulté débouche ensuite rapidement sur des réussites en matière de nouveaux apprentissages, plus complexes.
Certains font écho aux réflexions de Philippe Carré sur « l’Apprenance, un nouveau rapport au savoir » en remarquant que les jeux pédagogiques favorisent l’émergence du “sujet social apprenant” et semblent donc particulièrement adaptés aux enjeux de la formation actuelle.
Enfin, les jeux qui s’appuient sur la “scénarisation” (histoires de vie, narration de parcours professionnels dans le cadre de la VAE notamment, dramaturgie et jeux de rôles) sont de plus en plus utilisés.

En entreprise

Il s’agit d’aider à apprendre ou à comprendre mais aussi de plus en plus souvent de susciter la créativité, décloisonner des départements, développer un langage commun, ou promouvoir une vision partagée des enjeux. Chaque personne doit comprendre les exigences d’adaptation de l’entreprise au regard de son environnement concurrentiel et l’articulation entre objectifs et projets de développement.
La formation par le jeu peut être une formule originale. Le jeu permet d’intervenir autrement, d’être au plus près des salariés et des organisations .Il a pour avantage de dédramatiser et de favoriser un réel dialogue animateur/DRH/participants.
Comme ces formations sont généralement étudiées pour s’adapter à la culture de l’entreprise ou l’institution concernée, les participants se montrent plutôt attentifs aux discussions.
On constate de la part des salariés plus de curiosité qu’avec des méthodes classiques et on note plus de questions et des questions plus pertinentes.
Lorsque le jeu est bien présenté, il y a peu de rejet de ce type de formation.
Des mécanismes très divers peuvent être utilisés dans les pédagogies ludiques : simulation sur plateau pour appréhender un sujet complexe, comme le fonctionnement d’une entreprise ou les mécanismes de l’économie ; simulation expérientielle ou « grandeur nature » dans lequel les participants jouent et se projettent dans d’autres rôles afin de mieux comprendre les processus de choix engagés par la direction de l’entreprise ou d’autres services ; jeux de société détournés de leur utilisation de loisirs, jeux de parcours, quizz ludiques, appel à des médias tels que la musique ou les arts plastiques, ...

Si le jeu est choisi avec justesse et qu’il est animé de façon conviviale

Il est par essence une méthode pédagogique Gagnant/Gagnant : en effet, les participants se sentent intéressés et ont envie de découvrir et d’aller jusqu’au bout de la partie et ils le font sans fatigue. Le formateur trouve des stagiaires impliqués, qui participent, même pendant le traditionnel temps d’assoupissement post-prandial. Enfin, le manager et le responsable de l’entreprise qui voient revenir au travail des personnes satisfaites et motivées.

Françoise Dax Boyer, Centre-Inffo

Publicité

Cegos

Régie publicitaire

Nos enquêtes

La lettre de la FOAD

Objet d’une veille constante de la part de nos journalistes et chargés d’étude, la formation ouverte et à distance (FOAD) bénéficie d’une large couverture. Pour rester en contact avec l’actualité du secteur, abonnez-vous à la lettre électronique de la FOAD, compilation mensuelle des articles que nous publions sur le sujet dans nos différents supports.

S’abonner à la lettre FOAD

Aller plus loin

Il arrive qu’une entreprise se trouve dans l’obligation de se séparer d’une partie de son personnel. Problème : quand on est déjà un peu serré, un plan social peut s’avérer ruineux. Alors, pourquoi ne pas recourir à des méthodes plus, disons, euh, expéditives ? Telle est l’idée qui vient à Emile Delcourt, (...)
Plan social
Consulter la rubrique "Aller plus loin"

Les sites de Centre Inffo

Recherches


Plan du site - Régie publicitaire - Nous contacter - Charte Centre Inffo - Mentions légales - Haut de page
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Centre Inffo 2014
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.